"Faire faux-bond".

Cette expression du langage courant nous vient - comme bien d'autres - du jeu de paume, où il est difficile voire impossible de renvoyer une balle qui rebondit mal ou rebondit en déviant de sa trajectoire normale et ne va pas là où on l'attend.

La formule "Faire faux-bond" s'utilise donc pour signifier :

  • au sens propre : qu'un ballon ou une balle, en rebondissant, ne suit pas la direction qu’il/elle aurait pris/e naturellement si la surface qu’il/elle a frappé/e était bien plane.

Cela peut être le cas au basket-ball, au football, au handball, au jeu à XIII, au rugby (avec un ballon) ainsi qu'au tennis ou au tennis de table (avec une balle).

  • et au sens figuré : manquer à l’engagement que l’on a pris envers quelqu’un ou à ce qu’il était en droit d’attendre de nous.

On dit par exemple : "Un ami devait s'associer aves moi mais il m'a fait faux-bond".

Source : wiktionary.org

Pourquoi dire : "Le final four" ?

Et pas : "Le dernier carré" !

On ne dit pas : "Supporter une équipe", "Supporter un club" ou "Supporter un joueur" !

Mais : "SOUTENIR une équipe" et "SOUTENIR un club" !

Je ne "supporte" plus cette mauvaise utilisation du verbe "supporter", qui n'a jamais voulu dire "soutenir" comme c'est naturellement le cas du verbe anglais "to support" !

Pourquoi dire : "Un penalty" ?

Et pas, selon le contexte, : "Un coup de pied de réparation" ou "Un tir au but" !

  • "Un coup de pied de réparation" :

Le terme anglais "Penalty kick" signifie en effet "Coup de pied de pénalité", mais cette locution est déjà utilisée en rugby.

En football, il s'agit d'un coup de pied tiré directement au but, en face du seul gardien. Et il est octroyé par l'arbitre en tant que sanction d'une faute commise en défense dans la surface de réparation (loi 14 du football).

  • "Un tir au but" : au football, des tirs au but sont exécutés pour départager deux équipes lorsque les règles de la compétition prévoient de déclarer un vainqueur à la suite d'un match nul et d'une éventuelle prolongation, ou à l'issue d'une confrontation sur deux matches aller-retour.

Régis par la loi 10 du football relative à l'issue d'un match, les tirs au but sont à distinguer des "penaltys" (loi 14), dont l'exécution est similaire mais qui sont consécutifs à des fautes dans le cours du jeu.

Source : wikipedia.org

"CR7", "C air 7", "Ronaldo" ou "Cristiano Ronaldo".

Le joueur de football portugais Cristiano Ronaldo

Il s'agit des différents surnoms et noms d'usage du joueur international de football portugais Cristiano Ronaldo dos Santos Aveiro, né le 5 février 1985 et couramment désigné de ses seuls prénoms voire premier prénom.

  • "CR7" fait référence aux initiales de ses prénoms et à son numéro, qui correspond au poste d'ailier droit.
  • Et "C air 7" est un calembour faisant référence à la prodigieuse détente de Cristiano Ronaldo, parfois comparée à celle du joueur de basket-ball états-unien des années 1980 et 1990 Michael "Air" Jordan.

Ses performances exceptionnelles et sa magnifique carrière lui ont permis d'éclipser "l'autre Ronaldo", portant double lauréat du Ballon d'or, en 1997 et 2002, le joueur de football brésilien Ronaldo Luis Nazario de Lima, né le 22 septembre 1976, couramment appelé - lui aussi - "Ronaldo" et surnommé "Il fenomeno".

L'impressionnante musculature du joueur de football portugais Cristiano Ronaldo

Son acharnement au travail et son physique exceptionnel - qu'il se plait à exhiber - lui permettent en effet de marquer des buts d'anthologie dont les images ont fait le tour de la planète et marqué les esprits :

L'incroyable retourné acrobatique de Cristiano Ronaldo le 4 avril 2018, contre la Juventus de Turin, en quart de finale aller de la Ligue des champions.
L'incroyable retourné acrobatique de Cristiano Ronaldo le 4 avril 2018, contre la Juventus de Turin, en quart de finale aller de la Ligue des champions.
Le fantastique but marqué de la tête par Cristiano Ronaldo, le 18 décembre 2019, face à la Sampdoria de Gênes
Le fantastique but marqué de la tête par Cristiano Ronaldo, le 18 décembre 2019, face à la Sampdoria de Gênes

Lire la suite

"Le Real", "Le Real Madrid", "Le Real Madrid Club de Futbol", "RMCF", "Los merengues", "Los galacticos", "Los blancos", "La maison blanche" ou "Le club madrilène" ou "Les madrilènes".

Logo du Real Madrid

Toutes ces appellations désignent un club professionnel espagnol de football, basé à Madrid (Espagne).

Logos successifs du Real Madrid depuis 1902
Logos successifs du Real Madrid depuis 1902

Fondé en 1902 par Julian Palacios et les frères Juan et Carlos Padros, le "Madrid Football Club" se voit adjoindre en 1920 le titre "Real" (signifiant "Royal" en espagnol) par le roi Alphonse XIII d'Espagne et son nom est hispanisé en 1941 pour devenir "Real Madrid Club de Futbol".

Vainqueur de très nombreux titres nationaux et internationaux, il a reçu de la Fédération internationale de football association (FIFA) le titre honorifique de plus grand club du XXe siècle.

Le Real Madrid s'impose au sommet du football européen au milieu des années 1950, sous la présidence de Santiago Bernabeu, en remportant notamment les cinq premières éditions de la Coupe d'Europe des clubs champions, de 1956 à 1960.

Lire la suite

"Il fenomeno", "Ronaldinho" ou "Ronaldo".

Le joueur international de football brésilien Ronaldo

Il s'agit des surnoms et des noms d'usage du joueur de football international brésilien Ronaldo Luis Nazario de Lima, né le 22 septembre 1976.

  • Ronaldo a d'abord été surnommé "Ronaldinho" au Brésil, du fait de l'existence d'un autre joueur de football brésilien, Ronaldo Guiaro, né le 18 février 1974, plus communément appelé "Ronaldo".
  • Et c'est en Italie, à partir de la fin des années 1990, qu'il est surnommé "Il Fenomeno" ("Le phénomène").

Ronaldo est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du football.

Parcours en clubs

Jouant comme avant-centre, il a commencé sa carrière professionnelle au Brésil, à Cruzeiro, avant de partir ensuite pour l'Europe et le PSV Eindhoven (Pays-Bas).

Il y reste deux saisons (1994-1996) avant de signer pour le FC Barcelone pour un séjour d'une saison (1996-1997).

Ronaldo est ensuite recruté par l'Inter Milan (Italie) lors d'un transfert record. Il reste cinq saisons en Serie A (1997-2002).

Après la Coupe du monde 2002, il rejoint les "Galactiques" du Real Madrid pour 42 millions d'euros. Après cinq saisons avec le club madrilène (2002-2007), il rejoint l'AC Milan (Italie) (2007-2008).

Fin 2008, il retourne dans son pays natal, le Brésil, pour jouer aux Corinthians ; club avec lequel il joue ses derniers matchs jusqu'à sa retraite en février 2011.

Palmarès en sélection nationale

Ronaldo a remporté de nombreux titres avec l'équipe nationale du Brésil.

Le joueur international de football brésilien Ronaldo

Il a gagné deux fois la Coupe du monde de la FIFA en 1994 et 2002 et échoué une fois en finale en 1998, face aux bleus d'Aimé Jacquet.

Meilleur buteur lors de la Coupe du monde 2002 avec huit buts, il est le meilleur joueur de la finale, durant laquelle il inscrit un doublé.

Avec 15 réalisations, il est le second meilleur buteur en Coupe du monde derrière Miroslav Klose (16 buts). Et avec 62 buts en 98 sélections, il est le deuxième meilleur buteur de la sélection brésilienne derrière Pelé.

Enfin, il remporte la Copa America en 1997 et 1999.

Palmarès en club

En club, malgré ses passages successifs dans quelques uns des plus grands clubs européens, il n'a pas remporté la Ligue des champions, mais a gagné la Coupe des Coupes en 1997 avec le FC Barcelone.

Ainsi que la Coupe de l'UEFA 1998 avec l'Inter Milan et la Coupe Intercontinentale 2002 avec le Real Madrid.

Champion des Pays-Bas 1995 (PSV Eindhoven) et champion d'Espagne 2003 (Real Madrid), il a gagné la Coupe d'Espagne 1997 (FC Barcelone).

Trophées et titres individuels

Meilleur buteur du championnat des Pays-Bas 1995 (PSV Eindhoven) et meilleur buteur du championnat d'Espagne 1997 (FC Barcelone) et 2004 (Real Madrid).

Joueur FIFA 1996 (FC Barcelone), 1997 (Inter Milan) et 2002 (Real Madrid)

Meilleur footballeur de l'année FIFA en 1996, 1997, 2002

Et Soulier d'Or européen 1997 (FC Barcelone)

Propriétaire de clubs

Ronaldo devient en décembre 2014 actionnaire minoritaire des Strikers de Fort Lauderdale (Floride), un club évoluant en North American Soccer League, mais le club est dissous en 2016.

En septembre 2018, il devient propriétaire du Real Valladolid (Espagne), fraîchement promu en Liga. Il acquiert 51% des parts du club en déboursant près de 30 millions d'euros

Source : wikipedia.org

Pourquoi dire : "En carrière" ?

Et pas : "AU COURS DE SA carrière" ou "OFFICIELS" !

Je ne supporte plus cette formule constamment utilisée par les journalistes de football et désignant les buts inscrits par un joueur au cours de sa carrière en matchs officiels.

"Le Maradona des carpates".

Gheorghe Hagi, joueur international de football roumain, surnommé "le Maradona des Carpates"

Il s'agit du surnom du joueur international de football roumain Gheorghe Hagi, né le 5 février 1965.

Gheorghe Haji était considéré comme l'un des meilleurs joueurs du monde dans les années 1990, notamment lors de ses passages au Real Madrid et au FC Barcelone. Et son poste de prédilection était milieu offensif.

En 1999, "le Maradona des Carpates" est même élu à la 25e place parmi les 100 plus grands joueurs du XXe siècle selon un sondage des lecteurs du World Soccer. Il est nommé "footballeur roumain du XXe siècle" et cité dans la liste "FIFA 100" des 125 plus grands joueurs vivants, établie par Pelé et la FIFA en 2004

Gheorghe Hagi compte 125 sélections en équipe de Roumanie, avec laquelle il a disputé trois Coupes du monde (1990, 1994 et 199) et trois championnats d'Europe (1984, 1996, 2000).

Avant d'entamer une carrière d'entraîneur en 2001.

Ianis Hagi, joueur international de football roumain, fils de Gheorghe Hagi, joueur international de football roumain, surnommé "le Maradona des Carpates"

Son fils, Ianis Hagi, est également aujourd'hui un joueur international de football roumain, milieu offensif au Rangers FC de Glasgow (Écosse) (Grande-Bretagne), communément appelé "Glasgow Rangers".

Source : wikipedia.org

"Leonardo".

Leonardo joueur au PSG

Il s'agit du nom d'usage du joueur de football international brésilien Leonardo Nascimento de Araujo, né le 5 septembre 1969.

leonardo sous le maillot de l'équipe du Brésil

Milieu de terrain offensif, il a joué arrière gauche lors de la coupe du monde 1994 remportée par le Brésil et a disputé la finale de l'édition 1998.

Ayant interrompu sa carrière en 2003, Leonardo est devenu entraîneur et dirigeant de grands clubs européens tels que l'AC Milan, l'Inter de Milan et le PSG.

Leonardo devenu dirigeant sportif

Polyglotte, maîtrisant l'anglais, le français, l'espagnol, l'italien, le portugais et le japonais, il est réputé dans le monde du football pour son élégance vestimentaire.

Source : wikipedia.org

"Les aiglons", "Le gym" et "Les Rouge et Noir".

Logo du club de football de l'OGCN (Olympique Gymnaste Club Nice)

Il s'agit des différents surnom du club de football français de l'OGCN (Olympique Gymnaste Club Nice), fondé en 1904 sous le nom de "Gymnaste club de Nice" et rebaptisé OGCN en 1924.

  • "Les aiglons" car l'emblème de la ville de Nice (06) et du club est l'aigle,
  • "Le gym" par apocope de "olympique GYMnaste club nice",
  • et "Les Rouge et Noir", bien sûr, en référence aux couleurs du maillot du club.

Maillot de football de l'OGCN (Olympique Gymnaste Club Nice) saison 2019-2020