Pourquoi dire : "Un crash système" ?

Et pas : "Un PLANTAGE" !

Il s'agit d'une interruption anormale, souvent inattendue, d’un logiciel (lequel peut aussi bien être une application qu’un système d'exploitation) due à une panne, un incident ou un bogue.

Un plantage peut avoir plusieurs conséquences :

  • le programme s’interrompt abruptement (parfois avec un message d’erreur produit par le programme lui-même ou par le système d’exploitation),
  • le programme ne répond plus (interface non réactive),
  • l'image à l'écran se fige (la machine ne réagit plus aux sollicitations des périphériques d'entrée, et aucune évolution de son état n’est apparente),
  • ou l'ordinateur peut redémarrer plus ou moins subitement (après en avoir averti l’utilisateur ou non).

Un plantage a souvent pour origine soit une division par 0, soit une instruction inconnue ou non attendue (ou utilisant une valeur non attendue).

Source : wikipedia.org

"Un familiolecte".

Ce terme désigne un sociolecte propre à une famille.

Vous en avez certainement dans la vôtre !

Mais si, voyons, ces petits mots ou ces expressions typiquement familiaux, parfois complètement imaginaires, qui ne sont compris que de vos frères et soeurs ou parents et plongent l'ensemble de vos autres interlocuteurs dans des abîmes de perplexité.

Ou ces blagues et calembours familiaux qui font mourir de rire votre entourage familial mais laissent vos amis ou votre compagne/compagnon de marbre.

J'en évoque un exemple dans mon article consacré à   latine "Dura lex sed lex".

 

Un navire ou un aéronef ne parcourt pas "x noeuds à l'heure" !

Mais : "X NOEUDS" !

Le "noeud" (symbole kn, kta ou nd) est en effet une unité de mesure de la vitesse utilisée en navigation maritime et aérienne égale à un mille marin... par heure ! Soit 1,852 km/h.

Autrement dit : un navire peut par exemple filer "10 noeuds", soit 18,52 km/h... mais en aucune façon "10 noeuds À L'HEURE".

Source : wikipedia.org

"Un magret".

Magret de canard

Ce substantif masculin désigne : un filet de viande maigre, découpé à partir de la poitrine d'une oie ou d'un canard gras, engraissé par gavage, les mêmes animaux qui servent à produire le confit et le foie gras.

Magret de canard

Le magret de canard est cependant beaucoup plus utilisé et cuisiné que celui d'oie.

Source : wikipedia.org

Pourquoi dire : "Des goodies" ?

Et pas : "Des CADEAUX PUBLICITAIRES" ou "Des OBJETS PROMOTIONNELS" !

Ils sont par exemple utilisés pour être distribués aux visiteurs sur les salons, au sein de caravanes publicitaires ou dans le cadre d'actions de mercatique des plages.

Source : www.definitions-marketing.com

Pourquoi dire : "Les corps de nos staffs et de leurs guides ont été identifiés" ?

Marie-Pierre Caley, cofondatrice et directrice générale de l'ONG française Acted (Reuters/Benoit Tessier)

Comme l'a déclaré, en direct lors d'une conférence de presse, le 10 août 2020, la cofondatrice et directrice générale de l'ONG française Acted, Marie-Pierre Caley.

Ou même : "Les corps de nos PERSONNELS et de leurs guides on été identifiés", comme se sont étrangement permis de (mal !) le traduire certains organes d'information, apparemment gếnés comme moi par ce type d'anglicisme ?

Et pas : "Les corps de nos BÉNÉVOLES et de leurs guides ont été identifiés", "Les corps de nos EMPLOYÉS et de leurs guides ont été identifiés" ou "Les corps de nos ENVOYÉS et de leurs guides ont été identifiés" !

Le substantif masculin "Personnel" désignant un ensemble d’individus ne saurait en effet être utilisé au pluriel, ainsi que de plus en plus de personnes se permettent de le faire !

"À bas bruit".

Cette étrange locution adverbiale du langage courant, qui ne doit pas manquer d'interloquer nos amis étrangers, signifie, au sens figuré : furtivement, de manière cachée ; sans faire de bruit.

On dit par exemple : "Comme souvent, cette guerre civile s'est d'abord développée à bas bruit".

Cette expression est notamment utilisée dans le domaine médical, où elle signifie plus particulièrement : sans se révéler extérieurement ou à l'examen.

On dit par exemple : "La pandémie circule toujours à bas bruit".

Sources : wiktionary.org et webnext.fr

Pourquoi dire : "Un trader", "Du trading" ou "Faire du trading" ?

Et pas : "Un négociant", "Du négoce" et "Négocier" !

On ne dit pas : "Des personnels" ou "Les personnels" ni "Un personnel" !

Le substantif masculin du langage courant "Personnel" ne peut en aucune façon s'utiliser au pluriel, comme je l'entends de plus en plus.

"Personnel" au singulier est en effet un nom collectif qui désigne toujours un ensemble d’individus.

On ne doit donc absolument pas dire :

  • "L'ensemble DES personnelS", mais : "L’ensemble DU personneL",
  • "LES personneLS hospitalierS", mais : "LE personneL hospitalieR",

Et, surtout :

  • "Un personnel" ou "Des personnels" pour : "Un MEMBRE DU personnel" et "Des MEMBRES DU personnel" !

"Personnel" n’est acceptable au pluriel que si l’on veut désigner plusieurs catégories distinctes d’individus.

Comme par exemple : "Les personnels civil et militaire des armées", c’est-à-dire : le personnel civil ET le personnel militaire des armées.

Source : www.dictionnaire-academie.fr

"Un héméronyme" ou "Un désignant événementiel".

"Un héméronyme" est un substantif masculin et un néologisme désignant des dates constituant des noms d'événements.

Les chercheurs utilisent également la locution nominale masculine "désignants évènementiels".

Quelques exemples d'héméronymes parmi les plus célèbres : le 18 Brumaire (1799), le 4 septembre (1870), le 11 novembre (1918), le 18 juin (1940), le 8 mai (1945), le 10 mai (1981), le 11-Septembre (2001) ou le 21 avril (2002).

Les héméronymes sont un type particulier de "chrononymes".

Source : wikipedia.org