"Fielleuse" ou "Fielleux".

J'aime beaucoup ce petit adjectif du registre soutenu signifiant - au sens figuré - "Amer, haineux, méchant ; plein de fiel, d'animosité, d'amertume, de haine, de méchanceté".

On parle par exemple de "déclaration fielleuse" ou de "propos fielleux".

Le "Fiel" désigne la bile de certains animaux, notamment du boeuf.

"Un lampiste".

Ce mot désigne :

  • au sens propre : une personne chargée de l'entretien des lampes, de l'éclairage.
  • et au sens figuré : un subalterne au poste le plus modeste, et à qui on fait souvent endosser injustement les responsabilités.

On dit par exemple : "On peut parier que comme à l'accoutumée, c'est un lampiste qui va payer pour les fautes du ministre".

Source : www.larousse.fr

"Noblesse oblige".

Cette expression du langage courant signifie :

  • au sens propre : quiconque prétend être noble ou possède un titre de noblesse doit se conduire noblement.

"Le prince profitera de son séjour pour participer à différentes actions humanitaires au profit d'organisations caritatives, noblesse oblige".

  • et au sens figuré : il convient d'agir en conformité avec la situation que l’on occupe, avec la réputation que l'on a acquis.

On dit par exemple : "Un champion de son rang ne peut agir ainsi, noblesse oblige".

Source : www.wiktionary.org

"Un salmigondis".

J'aime beaucoup ce joli mot désignant :

  • au sens propre, en matière culinaire, dans le registre désuet : un ragoût constitué de différentes viandes réchauffées.

On dit par exemple : "On va faire un salmigondis de toutes les viandes qui étaient restées de la veille"

  • et dans le registre familier :
    • par analogie : un assemblage disparate, un mélange confus de choses ou de personnes.

On dit par exemple : "C'est un étrange salmigondis de styles différents".

Ou : "Ce parti  est consitué d'un salmigondis d'extrémistes de tous ordres".

    • et au sens figuré : un ramassis d'idées, de paroles ou d'écrits formant un tout disparate et incohérent.

On dit par exemple : "Leur programme n'est qu'un infâme salmigondis.

Sources : www.cnrtl.fr et www.larousse.fr

"Avoir l'oeil sur quelqu'un", "Avoir quelqu'un à l'oeil", "Tenir à l'oeil quelqu'un", "Tenir quelqu'un à l'oeil", "Avoir l'oeil sur quelque chose", "Avoir quelque chose à l'oeil", "Obtenir à l'oeil quelque chose" ou "Obtenir quelque chose à l'oeil".

Ces différentes expressions du registre familier en forme d'idiotismes corporels signifient respectivement :

  • "Avoir l'oeil sur quelqu'un", "Avoir quelqu'un à l'oeil", "Tenir à l'oeil quelqu'un" ou "Tenir quelqu'un à l'oeil" : le surveiller étroitement.

On dit par exemple : "Ne t'inquiète pas pour ton fils : je l'ai à l'oeil".

  • "Avoir l'oeil sur quelque chose", "Obtenir à l'oeil quelque chose" ou "Obtenir quelque chose à l'oeil": obtenir gratuitement quelque chose, pour rien, sans avoir à payer.

On dit par exemple : "J'ai longtemps eu mon pastis à l'oeil grâce à un copain qui travaillait au port de Marseille".

  • et "Avoir quelque chose à l'oeil" :
    • au sens propre : avoir par exemple une tache ou une poussière dans l'oeil.

On dit par exemple : "Ma fille a quelque chose à l'oeil, il me semble".

    • au sens figuré : obtenir gratuitement quelque chose, pour rien, sans avoir à payer.

On dit par exemple :"J'ai pu avoir des places à l'oeil cette année".

"Avoir des antennes".

Un capricorne

Cette expression du langage courant en forme d'idiotisme animalier signifie - au sens figuré - : deviner, percevoir certaines choses avant les autres, être hypersensible ; avoir un sixième sens, de l'instinct, beaucoup d'intuition.

À  l'instar des insectes pourvus d'antennes, ces organes sensoriels portés sur la tête, qui leur servent principalement pour l'odorat mais également pour le toucher et le goût.

On dit par exemple : "Ma femme a des antennes ! J'ai énormément de mal à lui cacher quoi que ce soit !".

Sources : www.linternaute.fr et wikipedia.org

"Pouvoir faire sa prière".

Cette expression du langage courant signife, au sens figuré, : "Devoir s'attendre à de très graves ennuis, s'y préparer" voire "Devoir s'apprêter à mourir".

Elle s'utilise souvent en guise de menace dans les films, romans ou bandes dessinées,.

On dit par exemple : "Tu peux faire ta prière car il va venir te tuer !".

"Sur le tas".

Cette formule signifie :

  • au sens propre : "Directement sur le lieu de construction".

On dit par exemple : "Une grève sur le tas" ou "Se former sur le tas".

  • et, par extension, au sens figuré : "Sans formation théorique, par la pratique.

On dit par exemple : "J'ai appris la mécanique sur le tas, en regardant faire mon oncle".

Personnellement je n'ai pas eu d'oncle... Sans doute est-ce la raison pour laquelle j'ai toujours craint que le ventilateur n'éteigne les bougies" !

Source : www.academie.francaise.fr

"Ne pas y aller avec le dos de la cuillère" ou "Ne pas y aller avec le dos de la cuiller"..

Cette expression du registre familier signifie - au sens figuré - :

  • Ne pas lésiner, agir sans modération, sans précaution, sans retenue;,
  • Être direct, très franc, voire rude,
  • Y aller carrément, franchement. 

On dit par exemple : "Cette fois, le prof de maths de mon fils n'y est pas allé avec le dos de la cuillère : il est parvenu à le faire renvoyer du collège pour trois jours !".

Il existe plusieurs autres expressions idiomatiques à la signification très proche :

  • "Ne pas faire dans la dentelle",
  • "Ne pas prendre de gants",
  • et : "Ne pas y aller de main morte".

Voire :

  • "Ne pas tourner autour du pot",

Source : wiktionary.org

"Ne pas y aller par quatre chemins".

Cette expression du langage courant qui remonterait au XVIIe siècle signifie, au sens figuré :

  • aborder franchement et sans détour un sujet, une question,
  • aller droit au but, sans user de moyens détournés ; agir sans détour.

On dit par exemple : "Je n'irai pas par quatre chemins : je souhaite que tu quittes le domicile d'ici lundi".

L'expression "Ne pas tourner autour du pot"a sensiblement la même signification.

De même que, dans certains cas, l'expression "Ne pas y aller avec le dos de la cuillère".

Source : wiktionary.org et www.expressio.fr

"En droite ligne".

Cette expression du langage soutenu signifie :

  • au sens propre : Sans faire de détours, directement, tout droit.

On dit par exemple : "Le mot laconique nous vient en droite ligne de la grèce antique".

  • et au sens figuré : Dans le même sens, sans divergence.

On dit par exemple : "Cette décision s'inscrit en droite ligne de la jurisprudence de la Cour de cassation".

Source : wikipedia.org